Son Excellence Khalid A. Al-Falih de Saudi Aramco désigné « Dirigeant de l’année du secteur pétrolier 2016 » par Energy Intelligence

February 24, 2016

Responsive image

NEW YORK–(BUSINESS WIRE)–Energy Intelligence a annoncé aujourd’hui que S.E. Khalid A. Al-Falih, président du conseil d’administration de la Saudi Arabian Oil Company (Saudi Aramco), avait été désigné dirigeant de l’année du secteur pétrolier 2016 par Energy Intelligence. Il a été choisi par un groupe de dirigeants de tout premier plan du secteur pétrolier, et il est le 20ème lauréat de cette distinction prestigieuse attribuée après sélection par ses pairs. Le prix sera remis à Khalid Al-Falih le 8 octobre, à l’occasion de la 37 ème Conférence annuelle Oil & Money à Londres.

« La désignation de S.E. Khalid A. Al-Falih témoigne de son leadership à la tête de Saudi Aramco, la plus importante compagnie pétrolière du monde, durant une période de croissance dynamique et de défis sans précédents pour le secteur pétrolier international », a déclaré Thomas Wallin, rédacteur en chef d’Energy Intelligence.

Khalid Al-Falih a été nommé président du Conseil d’Administration de Saudi Aramco en avril 2015. Il a rejoint la société en 1979 et a occupé plusieurs postes à responsabilités croissantes, dont celui de Vice-Président Exécutif des Opérations et de Président et Directeur Général de janvier 2009 à avril 2015.

Khalid Al-Falih a orchestré l’accroissement de la capacité de production pétrolière de Saudi Aramco au travers de plusieurs projets en amont et a – en aval – accru la capacité de raffinage et pétrochimique, en s’appuyant sur une série d’installations de tout premier ordre. Par ailleurs, la société, étant l’un des plus importants exportateurs de pétrole brut au monde, a assuré un approvisionnement régulier et fiable des marchés pétroliers internationaux, avec des ventes directes dans tous les principaux marchés mondiaux, tout en garantissant également l’approvisionnement de ses propres partenariats internationaux de raffinage et de commercialisation.

Sous sa direction, la société est devenue un producteur majeur de gaz naturel, dans le cadre d’une stratégie visant à réduire l’usage domestique de combustible liquide pour la production d’électricité et à stimuler la croissance économique et la diversification. Khalid Al-Falih a également joué un rôle déterminant dans l’émergence de Saudi Aramco comme principal innovateur et créateur de technologies avancées grâce à l’établissement d’un réseau de centres de recherche, au sein du Royaume comme sur le plan international, en partenariat avec des instituts universitaires et industriels de recherche.

Dans les mois précédant la Conférence Internationale des Nations Unies sur le changement climatique — COP21 Paris — Khalid Al-Falih a joué un rôle déterminant dans l’OGCI (Oil and Gas Climate Initiative), une initiative parrainée par le Forum Economique Mondial et dirigée par le secteur, afin de chercher à catalyser des actions concretes à composante technologique en vue d’apporter des réponses aux changements climatiques. En septembre 2014, Khalid Al-Falih est intervenu, au nom du secteur, lors du Sommet des Nations Unies sur les changements climatiques à New York, dans le cadre duquel il a lancé un appel en faveur de la collaboration et du partage des meilleures pratiques et solutions techniques visant à apporter des réponses en matière de changements climatiques et d’énergie durable.

Khalid Al-Falih est titulaire d’une licence d’ingénierie mécanique de Texas A&M University et d’une maîtrise en administration des affaires (MBA) de King Fahd University of Petroleum and Minerals (KFUPM). Il a présidé la structure Oil & Gas Community du Forum économique mondial et a siégé dans de nombreux conseils d’administration, dont ceux du conseil consultatif international de la KFUPM, de J.P. Morgan International Council, d’Asia Business Council, du conseil des affaires internationales auprès du Forum économique mondial, du MIT Presidential CEO Advisory Board, de la Royal Academy of Engineering (Associé), ainsi qu’au Board of Trustees de Prince Mohammad bin Fahd University. Il siège à présent au conseil d’administration de King Abdullah University of Science and Technology (à titre de membre fondateur) et au Board of Trustees d’American University of Sharjah.

Le processus de sélection du prix « Petroleum Executive of the Year » commence avec l’examen par Energy Intelligence de dossiers de candidature auprès des dirigeants des 100 principales compagnies pétrolières, lesquelles sont déterminées par le classement annuel établi par Energy Intelligence du palmarès Energy Intelligence Top 100 : Classements mondiaux des compagnies pétrolières nationales (CPN) et des compagnies pétrolières internationales (CPI). Ces candidatures sont ensuite soumises au vote d’un comité spécial de sélection formé d’anciens lauréats et d’autres dirigeants du secteur pétrolier.

Parmi les anciens lauréats figurent Rex W. Tillerson d’ExxonMobil (2015), Emilio Lozoya Austin de Pemex (2014), Peter Voser de Royal Dutch Shell (2013), Fu Chengyu de Sinopec (2012), José Sergio Gabrielli de Azevedo of Petrobras (2011) et Andrew Gould de Schlumberger (2010).

La 37ème Conférence annuelle Oil & Money, organisée par l’International New York Times et par Energy Intelligence, aura lieu les 18 et 19 octobre à Londres.

À propos d’Energy Intelligence (www.energyintel.com)

Energy Intelligence fournit depuis 60 ans aux dirigeants du secteur mondial de l’énergie des informations, des analyses, des données et des dossiers de tout premier plan dans les domaines énergétique et géopolitique. Il a contribué à définir les normes d’excellence de l’industrie en se dotant d’une équipe d’analystes chevronnés dont l’ expertise approfondie a permis de concevoir des produits et services qui sont devenus indispensables pour les professionnels du secteur international de l’énergie. La branche Research and Advisory de la société gère également des projets à l’échelle internationale pour des clients pour lesquels elle compile des rapports aux analyses rigoureuses et pénétrantes. Notre réputation est bâtie sur la qualité ainsi que sur notre connaissance approfondie du secteur, qu’illustre parfaitement les fortes retombées médiatiques de notre conférence annuelle Oil & Money.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Category: Oil & Gas